Escalade

L'escalade est un sport très physique qui est en pleine explosion au Québec. Non seulement de plus en plus de néophytes se rendent dans les "gyms" pour y suivre la formation de moulinette, mais les parois extérieures sont peuplées de plus en plus de groupes de grimpeurs jeunes et moins jeunes qui viennent se surpasser et vivre des sensations fortes.

La saison de grimpe au Québec débute généralement au début d'avril pour se terminer au mois d'octobre. Ensuite vient la saison d'escalade de glace aussitôt que certaines parois se couvrent de glace. On pourrait dire que la saison de glace est de décembre à mars selon la région et l'année.

Il existe en fait plusieurs types d'escalade praticable au Québec. Premièrement, la plus simple et accessible à tous, la moulinette. Facile d'installation sur une paroi d'un "pitch" (une demi-longueur de corde maximum, donc 25 à 30 mètres) la moulinette est idéale pour initier des amis ou parents.

Il y a ensuite dans la suite logique, le premier de cordée en sport. Ce type d'escalade nécessite des dégaines que l'on fixe à la paroi sur des plaquettes préalablement installées par des ouvreurs de voies. Ceci est plus exigeant et engageant puisque le grimpeur doit progresser au dessus de son dernier encrage pour atteindre le suivant. Il y a possibilité de faire du "multipitch" (plusieurs longueurs consécutives) là où les parois sont équipées sur plusieurs longueurs. Le multipitch en sport est notamment possible à la montagne d'Argent.

La variété d'escalade qui est l'ancêtre du sport en soi, est bien entendu le traditionnel, ou trad pour les intimes. Le trad suit le même principe de progression que le premier de cordée en sport, sauf qu'aucune plaquette n'est installée sur la paroi. Le grimpeur équipé de coinceurs, passifs et mécaniques doit donc suivre une fissure pour y installer ses coinceurs et ainsi se sécuriser tout le long de la voie. La pose des coinceurs est très technique, puisque ces derniers doivent pouvoir supporter une chute du grimpeur.

Comme j'ai déjà mentionné au début, l'escalade de glace est praticable sur plusieurs sites au Québec, comme les chutes Montmorency près de Québec.